Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min affichemurderSoirée enquête, médiathèque Yvon Tondon, le 24 mai 2014

Une arrière-salle de bar, un tavernier inquiétant, des convives plus qu’intrigants… Un drame s’est produit!

Archanges et Prince-démons se réunissent chez Régis afin de s’accorder (une fois n’est pas coutume) sur l’avenir du monde tel que nous le connaissons.

Cette soirée enquête a plongé 6 heures durant des participants encore novices (mais tous consentants) dans une ambiance trouble où anges et démons se sont observés, confrontés, soupçonnés afin de tirer le meilleur parti de la situation et dissimuler au mieux leurs secrets les plus sombres...

Nous ne révèlerons rien de plus de l'intrigue qui a tant passionnée mais noterons que cette soirée s'est déroulée dans une ambiance conviviale menée par deux maitres de jeu sympathiques et expérimentés. En  effet, Cedric et Sam n'étaient pas à leur coup d'essai. Actifs à La feinte de l'ours, café-jeux de l'association Claire de lune basée à Nancy, ils organisent régulièrement ce type d'évènements ludique et fédérateur.

Pour en savoir plus sur les activités de cette association, cliquez ici

La presse en parle :

"Une soirée enquête [...] : c'était une grande première que proposait, samedi soir, la médiathèque Yvon-Tondon. [...] Les dix qui s'étaient inscrits, avaient pour cela reçu, une semaine auparavent, leur fiche profile, qui leur indiquait qui ils seraient et quels seraient leurs objectifs. [...] Les nombreux échanges par mail et la réunion organisée la veille ont témoigné de l'enthousiasme de tous les participants." L'Est républicain 

Mais au fait, qu'est-qu'une soirée enquête?

A mi-chemin entre jeu et théâtre, une soirée enquête propose aux participants de s’immerger dans la peau d’un personnage fictif. A la différence du théâtre, le scénario n’est pas encore écrit… c’est à vous de le jouer ! Aussi appelée Murder party ou encore huis clos, l’histoire commence souvent par un crime… que vous devrez élucider. A moins que vous ne jouiez le coupable ?

Voici donc une autre manière de raconter une histoire, la narration est ouverte et participative. Chacun y ajoute sa touche personnelle et peut se dépasser, aller vers les autres et se réinventer. Cette forme de « réalité augmentée » est à consommer avec une bonne dose d’humour et une grande envie de s’amuser autrement, de croire en l’incroyable et de jouer à être un autre, ailleurs.

Pour parfaire vos connaissances en matière de jeu de rôle, consultez aussi notre bibliographie en cliquant ici !

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter