Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

collection grandes personnesUn éditeur jeunesse incontournable

Cette maison d'édition spécialisée dans la littérature de jeunesse propose des albums pour les tout-petits et des romans pour adolescents d'une grande qualité.

Les grandes personnes existent depuis 2009, suite à la dissolution des éditions Panama, qui privilégiaient déjà une politique d'auteurs. L'éditrice Brigitte Morel, après avoir travaillé aux éditions «Seuil jeunesse » et « Panama », décide de créer une nouvelle maison d'édition indépendante, en collaboration avec Antoine Gallimard. C'est ainsi que « les Grandes personnes » voient le jour. Leur catalogue contient surtout des rééditions des éditions Panama, mais ne cesse de se développer d'année en année. Il est quasiment exclusivement tourné vers la traduction, notamment de textes issus de pays peu présents dans les catalogues d'éditeurs jeunesse français, tels que le Danemark ou la Norvège.

 

Voici trois romans qui nous ont particulièrement marqués, et qui plairont aussi bien aux grands ados qu'aux adulte :

 

L'enfant du jeudiL'enfant du jeudi / Sonya Hartnett

Ce roman se passe dans les années 20, dans la campagne australienne. Après la Grande Guerre, le gouvernement a distribué des terres aux soldats, anciennement exploitées par des chercheurs d'or. Ces terres sont arides et rien n'y pousse. Harper Flute, dix ans, raconte son enfance, sa famille unie mais très pauvre, son père, qui est dans l'impossibilité de s'improviser fermier et qui enchaîne les mauvais choix. Elle raconte aussi son petit frère Tin, héros mystérieux de cette histoire. Suite à un accident dans lequel il s'était retrouvé enseveli sous la terre, il se met à creuser sans fin des galeries jusqu'à devenir complètement sauvage, sous le regard bienveillant de ses parents.

Ce roman est très original, surprenant, particulièrement bien écrit. A la découverte de ce pan de l'histoire australienne, pendant la Grande Dépression, s'ajoute l'histoire d'une famille atypique. Les thèmes abordés sont durs, les évènements décrits parfois violents, le tout dans une atmosphère étrange et mélancolique.


Un jourUn Jour / Morris Gleitzman

L'histoire se passe en Pologne, en 1942, pendant la Seconde Guerre Mondiale. Félix, dix ans, est un enfant juif qui a été placé par ses parents dans une institution catholique pour le protéger. Il a pour consigne de ne surtout pas dire qu'il est juif. Mais un jour, des nazis arrivent à l'orphelinat et brûlent tous les livres d'auteurs juifs qu'ils trouvent. Comme ses parents sont libraires, Félix se met en tête d'aller les retrouver pour les prévenir que les nazis brûlent les livres et qu'il faut les cacher. Sur sa route, il croise une petite fille, Zelda, dont les parents ont été tués. Ensemble, ils vont partir à la recherche des parents de Félix en essayant de ne pas se faire attraper...

C'est un roman bouleversant qui nous plonge vraiment dans l'horreur des persécutions nazies. De plus, toute cette violence est perçue par des enfants, ce qui la rend plus terrible encore. Au début, Félix est persuadé que les nazis n'aiment pas la littérature juive et que c'est pour cette raison qu'ils s'en prennent aux livres, mais la prise de conscience est terrible quand il comprend que ce sont les personnes qui sont visées, même les enfants. C'est peut-être ce qui est le plus bouleversant, cette perte de l'innocence que vivent ces enfants...


innocentpalermeL'innocent de Palerme / Silvana Gandolfi

Dans ce roman italien, inspiré de faits réels, on suit en parallèle deux histoires, sous forme de chapitres alternés, qui vont se rejoindre de manière inattendue. Santino, un petit garçon de sept ans, vit à Palerme, en Sicile, une enfance classique dans une famille aimante. Mais un jour, alors qu'il accompagne son père et son grand-père à un « rendez-vous d'affaire », il est pris dans une fusillade et assiste, impuissant, à leur assassinat. Il échappe à la mort de justesse et se réveille à l'hôpital. Il doit alors faire face à un dilemme : se taire, ou dénoncer l'assassin de sa famille au risque de devenir un traitre pour la mafia sicilienne... De l'autre côté, Lucio, douze ans, vit à Livourne avec sa petite sœur Illaria et leur mère malade qui ne sort pas de leur appartement. Se sentant très seul, il assume avec peine des responsabilités bien trop lourdes pour lui. Un soir, il rentre de l'école et sa mère a disparu. Il emmène alors sa sœur pour la retrouver.

Cette histoire, à la narration très bien menée et au suspense efficace, se lit d'une traite. Les descriptions de la mafia sicilienne, de son emprise sur les familles sans ressources, et de la violence quotidienne et banalisée font froid dans le dos. Tout cela rendu encore plus émouvant par la vision de cet enfant, qui n'est pas épargné par ce système impitoyable.

Aline G.

 

Retrouvez tous les titres de cet éditeur empruntables dans nos Médiathèques en cliquant ici

 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter