Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

Rencontre, médiathèque Yvon Tondon, le mardi 24 juin 2014

P1130472Les élèves de 5ème2 et de 3ème2 du collège Marquette ont rencontré l'auteur de théâtre Gilles Granouillet, retour sur cet évènement marquant.


Sa pièce "Poucet pour les grands" a été retenue dans la sélection Collidram (voir le site de l'association Postures) avec trois autres textes. Les deux classes ont participé à ce prix pour l'année 2013-2014. Chaque collégien a lu les 4 pièces et lors d'une séance de comité de lecture, chacun a été invité à présenter des arguments pour défendre sa pièce favorite. Dans le cas des deux comités de lecture, c'est la pièce de Gilles Granouillet qui a été choisie.

« Poucet pour les grands » a été édité en 2013 chez Lansman. Il s'agit d'une réécriture du conte de Perrault.
Le Petit Poucet arrive avec ses frères chez l'ogre, il rencontre une des petites ogresses qui dit le connaitre. En effet, elle a le livre sous les yeux et elle en sait l'issue tragique. Mais elle va tout faire pour détourner le destin et changer la fin du conte.

 

Voici un extrait des questions / réponses entre l'auteur et les collégiens.

Pourquoi avez-vous accepté de nous rencontrer ?
Déjà parce qu'il y a une rémunération, ensuite, parce qu'il est important de se rencontrer et de parler.

Pourquoi le titre "Poucet pour les grands" ?
J'ai hésité sur le choix du titre, il était important de citer Poucet car les références au conte y sont nombreuses mais c'est l'Ogresse soit le personnage principal. Pour les grands car il s'adresse plutôt à des collégiens (le conte de Perrault lui s'adresse à des enfants plus petits).

Pourquoi devenir écrivain ?
Je suis issu d'un milieu ouvrier, ce sont ses professeurs qui m'ont donné le goût de la lecture et l'intérêt pour le théâtre. Le théâtre part d'un texte : que veut dire l'écrivain ? Comment faire exister le texte sur scène ?

De quoi vous inspirez-vous ?P1130473

Un auteur met toujours des morceaux de lui !
Concernant le rapport au conte, je le lisais à mes enfants. Les personnages des ogresses m'interrogeaient car elles sont là uniquement pour se faire égorger. De plus je place l'histoire du point de vue des filles !
L'Ogresse est un personnage solitaire, elle s'en sort parce qu'elle sait et elle sait parce qu'elle a lu.
L'histoire de Poucet pour les grands, c'est aller contre ce qui est écrit. C'est aussi un hommage aux enfants en difficulté sociale ou familiale mais qui vont s'en sortir par l'éducation, la volonté...

L'importance du prix Collidram ?
Ce qui est important surtout c'est de s'interroger sur la pièce.

Combien de temps a-t-il fallu pour écrire la pièce ?
Entre la réflexion et l'envoi à l'éditeur il a fallu 1 an. Mais l'écriture s'est faite en parallèle d'autres projets, il faut donc compter 4 mois de travail à plein temps pour aboutir à une pièce de 50 pages = un peu d'idées et beaucoup de travail !

Arrivez-vous à vivre de votre métier ?
Oui et non, l'écriture ne suffit pas, il faut faire autre chose à côté. J'ai la chance d'avoir mes textes souvent joués par d'autres compagnies et je fais aussi de la mise en scène.
L'écriture en soi rapporte peu, ainsi pour "Poucet pour les grands" qui coûte 9€, je touche 0,60 € par exemplaire vendu !

La pièce a-t-elle été jouée ?
Je l'ai mise en scène, elle a été jouée la première fois en novembre 2012 et a tourné plus de 90 fois.

Lorsque vous écrivez une pièce de théâtre, pensez-vous déjà à la mise en scène ?
Je ne pense pas théâtre mais je vois les personnages dans la vraie vie, pas sur scène. Lorsque je mets en scène un de mes textes, j'essaie d'avoir le regard le plus neutre possible.

L'avis de votre famille est-il important ?
Oui, surtout lorsque les questions liées à la famille prennent plus d'importance.
J'écris actuellement une pièce composée de scénette qui se déroule dans une maternité.

Dans votre répertoire, quelle pièce conseilleriez-vous à des collégiens ?
Zoom : dans une classe de collège, une mère raconte pourquoi son enfant n'est plus scolarisé.

 

Les ouvrages de Gilles Granouillet !

 

CopyrightPhotos de Anne Marenco pour la compagnie Postures