Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

safeSafe/Todd Haynes, 1995.

A 35 ans, Julianne Moore est l'héroïne d'un long métrage pour la première fois. Dans ce film indépendant, élu par le Village Voice « meilleur film de l'année 1995 », elle incarne Carol, une femme au foyer vivant avec son mari et leur jeune fils dans une luxueuse villa de la banlieue résidentielle de Los Angeles. Alors qu'elle ne souffre d'aucun problème de santé particulier, Carol commence soudainement à avoir des problèmes respiratoires, dont la pollution et les produits chimiques pourraient être la cause. Les examens médicaux ne décelant aucune anomalie physiologique, Carol, qui voit ses crises s'intensifier et devenir de plus en plus fréquentes, se tourne vers les thérapies New Age. Elle intègre un centre spécialisé « non vicié », situé en plein désert du Nouveau-Mexique. Là, Carol tente une autre approche de sa maladie et noue des liens affectifs avec d'autres patients. Mais le chemin de la guérison doit-il passer par le sacrifice de sa propre famille ? Ou bien la famille est-elle précisément à l'origine des symptômes que développe Carol ?

Le film fascine par sa propension à ouvrir des pistes de réflexion, sans jamais porter de jugement, que ce soit sur Carol ou les membres du centre qu'elle fréquente. Si les maladies environnementales sont bel et bien une réalité, il semblerait cependant qu'elles ne soient pas la seule cause possible des troubles de l'héroïne. Quand finalement Carol, ne pouvant même plus supporter l'eau de Cologne de son mari, se replie dans un igloo, munie de son masque respiratoire et de sa bouteille d'oxygène, telle une tortue entrant dans sa carapace, on peut se demander ce qui est pire : la pollution, ou la peur de la pollution ? A partir de ce film, Julianne Moore deviendra l'égérie de Todd Haynes et tournera dans deux autres de ses longs métrages : Loin du paradis en 2002, et I'm not there en 2007, film retraçant la vie de Bob Dylan.

Voir sur le catalogue

Bande-annonce (VO) : 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter