Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min soundofnoiseUne expérience sonore et visuelle

Sound of Noise est le premier long métrage  réalisé par  les Suédois Olaf Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson mais revenons dix ans plus tôt si vous le voulez bien.

En 2001 ces jeunes gens avaient jeté un pavé dans la mare avec un court intitulé "Music for One appartment and six drummers",  qui comme son nom l'indique met un appartement à la disposition de six batteurs. Se servant des objets du quotidien comme un robot mixeur, des couverts ou des pantoufles, ils improvisent pendant dix minutes sur quatre mouvements différents. Encensé par la critique, multi récompensé, ils décident donc de passer au long métrage.

Pour ne pas perdre le rythme et donner du poids au film, les scénaristes ont tissé autour du concept musical, une enquête policière.
La ville devient le théâtre d’attentats musicaux, nos six terroristes de la baguette perturbent avec humour ses artères urbaines. Ils ne reculent devant rien et investissent sans vergogne un hôpital, une centrale électrique ou une banque…..
La police met sur le coup un de ses agents : Amadeus Warnebring. Issu d’une illustre famille de musiciens classiques, le malheureux policier ne supporte pas la musique. Son enquête s’avère plus que difficile, le voilà contraint à rechercher des pistes dans un milieu qu’il exècre au plus haut point.
Le scénario déjà bien loufoque devient carrément surréaliste quand Amadeus se rend compte qu’il n’entend plus le son des instruments, joués par le gang de musiciens.

L’intrigue policière n’est certainement pas l’attrait principal du film, c’est un enrobage utile et amusant pour servir la musique et le message de Sound of noise. L’amateurisme du jeu d’acteur est critiquable aussi certes !!!
Mais ça serait, passer complètement à coté de cet OVNI visuel et musical, ne rien piger à la partition !
Réaction artistique, anarchiste et non violente de six batteurs à une société déshumanisée. Ce film symbolise dans son approche, un manifeste cinglant contre l’académisme et l’enseignement musical actuel. A l’instar de Fight Club, Brazil ou Fahrenheit 451,  Sound of noise illustre à merveille notre société anxiogène et met en exergue le manifeste politique sous jacent du film.

Enlevez le cérumen de vos oreilles et lavez vous les globes oculaires avec ce petit bijou venu du froid !

Nicolas L.

Voir sur le catalogue

Bande-annonce (VOST) :

 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter