Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min thetwofacesFilm britannique avec Viggo Mortensen, Oscar Isaac, Kirsten Dunst, d'après le roman de Patricia Highsmith (2014)

Un thriller captivant sous le soleil de la Grèce...

1962. Un couple de touristes américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette, arrive à Athènes. À l'Acropole, ils rencontrent Rydal, jeune guide américain parlant grec, arnaqueur de touristes à l'occasion. Séduit par la beauté de Colette et impressionné par la fortune de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner. Les MacFarland se révèlent moins lisses qu'il n'y paraît : le luxe et leur raffinement cachent bien mal leur part d'ombre...

The two faces of January est le premier long-métrage réalisé par Hossein Amini, jusque-là scénariste dans des registres très divers (Drive, Blanche-Neige et le chasseur, 47 Ronin). Adapté du roman éponyme de Patricia Highsmith, le film se déroule principalement sous la lumière écrasante de la Méditerranée, décor qui n'est pas sans rappeler celui de Plein soleil, de René Clément, adapté lui aussi d'un roman de Highsmith. S'inspirant de films français et italiens des années 60 (Le mépris, de Jean-Luc Godard, L'Avventura, de Michelangelo Antonioni), mais aussi de films noirs américains, Hossein Amini réussit un thriller original et captivant, où l'intrigue policière importe moins que la lutte psychologique qui s'instaure entre Rydal et Chester, et la manière dont leurs destins se lient irrémédiablement. Si l'enjeu amoureux semble être la source de la principale tension entre eux, il évolue ensuite jusqu'à rendre secondaire le personnage de Colette. A l'image de Janus (qui a donné son nom au mois de janvier), dieu du commencement et de la trahison, les deux escrocs incarnent la dualité de l'Homme, jusqu'à se fondre l'un dans l'autre pour devenir les deux facettes d'un même visage. Sans jamais se départir de leur respect mutuel, et même d'une certaine forme d'amour, l'un devra pourtant détruire l'autre pour survivre... L'essence même de la tragédie grecque.

Bande-annonce (VOST) :

Voir sur le catalogue

Aline B.

 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter