Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

blast"Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole" (Dargaud, 2014)

Larcenet nous livre son œuvre majeure, c’est bien simple, rarement une de ses bds n’a dégagé autant d’intensité et de noirceur que les 4 tomes de Blast.

Polza Mancini est une grosse brute de 38 ans, qui a quitté femme et boulot après avoir eu une révélation suite au blast (une extase mystique due aux drogues). On le retrouve au tout début du premier tome, interrogé par des policiers, il est en effet suspecté d’avoir agressé mortellement une jeune fille. Ensuite, Larcenet va s’appliquer à nous dévoiler sa déchéance, sa vie, ses rencontres et sa recherche éperdue du Blast.

Nous sommes très loin du « Retour à la terre ». Larcenet a puisé au cœur de ses névroses et du Mal véritable pour sortir cette BD. Le dessin est d’une noirceur effrayante et la narration est parfaite, car à mon avis pensée de A à Z depuis les premières pages.

blast planche

« Je pèse lourd. Des tonnes. Alliage écrasant de lard et d'espoirs défaits, je bute sur chaque pierre du chemin. Je tombe et me relève, et tombe encore. Je pèse lourd, ancré au sol, écrasé de pesanteur. Atlas aberrant, je traîne le monde derrière moi. Je pèse lourd. Pire qu'un cheval de trait. Pire qu'un char d'assaut. Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole. »

Nicolas L.

Voir sur le catalogue

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter