Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min pietravivaLéonor de Recondo donne vie à son texte aussi intensément que Michel Ange donnait vie à ses sculptures !

Ce court roman évoque 6 mois de la vie de Michel Ange.

En 1505, il a 30 ans et est déjà un artiste reconnu. Sa Pietà est dans toutes les mémoires. Afin de parfaire ses connaissances en anatomie, il est autorisé par l'église à disséquer les corps. Parmi les moines qui entourent le sculpteur se trouve Andrea, incarnation de la beauté parfaite.
Lorsqu'on lui amène le corps de ce dernier, Michel Ange est bouleversé. Il prétexte la commande du tombeau monumental du pape Jules II pour quitter Rome à destination du village de Carrare. Ce village fourni les plus belles carrières de marbre et Michel Ange est sur d'y trouver ce dont il a besoin : la pietra viva (la pierre vive) et l'isolement.
Le jour, il vit au rythme des carriers, à la recherche de blocs sans failles, négociant tarifs et transports. Mais la nuit, il est assailli par ses fantômes : celui à vif d'Andrea dont il ignore les causes de la mort, et celui plus profond de sa mère, disparue lorsqu'il était enfant.
Michel Ange s'isole peu à peu, devient paranoïaque et misogyne jusqu'à sa rencontre avec un petit garçon de 6 ans qui va le ramener doucement vers les vivants.

De même que Michel Ange extrait la plus grande finesse de blocs de pierres brutes, Léonor de Recondo sculpte, elle, un récit d'une extrême douceur. Là où le sculpteur sent battre le marbre, le lecteur sent la magie du récit. Sensible, émouvant, lumineux : les adjectifs sont nombreux pour décrire ce roman... Tout simplement magnifique !

Laurence

Voir sur le catalogue

 

 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter