Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min musiqueCycle ciné club en partenariat avec le cinéma Concorde de Pont-à-Mousson

Une thématique déclinée en quatre films cultes !

De septembre 2015 à janvier 2016, notre thématique de ciné club nous amènera à réfléchir sur la place et l’impact de la musique dans une œuvre cinématographique. Si l’art sonore n’est qu’une composante, parmi d’autres, du 7ème Art, il n’en reste pas moins un vaste et passionnant angle d’exploration pour qui souhaite mieux comprendre la naissance et la vie d’un film. Les quatre films sélectionnés appartiennent à des genres très différents : comédie musicale « classique », comédie musicale horrifique, drame/film à suspense, film historique/d’aventures.

Ces films vont nous permettre d’aborder le lien entre musique et cinéma à travers des contextes précis : 

- des partitions originales constituées essentiellement de chansons, dans le cas de comédies musicales (La petite boutique des horreurs, My fair lady)

- des partitions originales illustrant la collaboration particulière entre un metteur en scène et un compositeur (Ascenseur pour l’échafaud, Aguirre, la colère de Dieu)

Les chansons ou morceaux interprétés dans ces films, sont devenus des œuvres à part entière, prolongeant leur existence, et donc leur impact au-delà de la simple vision par les téléspectateurs. On peut aisément écouter la bande originale de Aguirre, la colère de Dieu, sans jamais avoir vu le film. Mais, dans l’imaginaire collectif des spectateurs, la musique reste indissociable des images sur lesquelles elle s’est imprimée, à jamais. Le plus bel exemple, peut-être : la trompette mélancolique de Miles Davis suivant les pas désespérés de Jeanne Moreau en plein cœur de Paris, en pleine nuit, se demandant si elle reverra un jour son amant...

Aline B.

shop
echafaud
fair
colere

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter