Mon compte

Connexion

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

remichecchetto

etiez vous titre

Du 28 mars au 1er avril 2017, sur le réseau des médiathèques
Animation organisée dans la cadre d'une résidence d'auteur en Meurthe et Moselle. En partenariat avec l'association Poéma et la Médiathèque de Meurthe et Moselle.

La poésie s'est invitée sur le réseau des médiathèques avec Rémi Checchetto.
Ecrivain, poète, dramaturge, il déroule une autre transcription de la réalité. En mots, en images, avec un humour bien à lui, doux, un peu gouailleur, il a su concquérir un public pour qui la poésie ne semble pas évidente, et pourtant... Il a cheminé toute la semaine entre ateliers d'initiation, rencontres et séances d'écriture. Retrouvez le récit jour par jour de cette semaine savoureuse et décalée.

remichecchettoCrédit Photo Michel Durigneux

Jour 1 : Mardi 28 mars 2017, du côté de Blénod

Ce mardi matin, l'auteur briotin Rémi Checchetto mit le cap vers le collège Van Gogh de Blénod.

checchetto blenod_02checchetto blenod 03Cette rencontre élèves / auteur, organisée par la Communauté des Communes du Bassin de Pont-à-Mousson dans le cadre de la biennale Poéma, permis à une classe de 5e d'échanger avec l'auteur autour du métier d'écrivain (Rémi Checchetto étant respectivement poéte, romancier et dramaturge). Après une lecture d'extraits de différents ouvrages de Rémi Checchetto, les collégiens se sont essayés à l'écriture. Demandant à ses jeunes moussaillons de hisser la voile de leurs imaginaires et de leurs sensibilités, le poéte les embarqua à bord de son univers pour les mener vers des contrées littéraires qui leurs étaient jusque là étrangères. Il invoqua ainsi l'esprit de La Disparition de Georges Perec en leur soumettant un lipogramme dont l'utilisation de la lettre "o" était proscrite. Les "bords" se sont alors tranformés en "rives", le "tonton" en "frère de ma mère", et les "cocas" en "liquides gazeux".

A l'issue de cette courte odyssée, les collégiens ont regagné leurs quartiers, ravis de cette rencontre.

Blenod texte 1Blenod texte 2Blenod texte 7Blenod texte_8Blenod texte_9

Blenod texte_3Blenod texte_5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jour 2 : Jeudi 29 mars 2017, à la médiathèque de Pont-à-Mousson

20170329 085729Le lendemain, Rémi Checchetto fit escale à la médiathèque communautaire Yvon Tondon de Pont-à-Mousson, où il rencontra des élèves de 3e du collège Jacques Marquette. Tel un boxeur, l'auteur se prépara à recevoir les critiques de son public. Un échange autour du style "très bizarre" et des inspirations d'un auteur atypique, brillant par son humour et son franc parlé, et durant lequel il entrouvit légèrement la porte de son intimité en livrant à son jeune public son désamour pour le 20170329 101023chauvinisme des commentaires sportifs et sa passion pour les sciences. Puis, Checcheto reprend la main, menant un atelier d'écriture. Le but : jouer avec les mots, lâcher prise et coucher ses émotions sur le papier.

D'abord intimidés, les collégiens et collégiennes se sont finalement pris au jeu, livrant à tour de rôle et en direct leurs travaux au jugement du poète, qui n'a d'ailleurs pas manqué de féliciter certain(e)s jeunes poéte(sse)s en herbe. La relève est donc assuré pour Rémi Checchetto qui est parvenu, le temps d'une courte matinée, à sensibiliser les jeunes au plaisir d'écrire.

Nicolas S.


Jour 3 : Jeudi 30 mars 2017, à la médiathèque de Dieulouard

Poursuivant sa tournée dans le bassin de Pont-à-Mousson, Rémi Checchetto bivouqua ce jeudi à la médiathèque de Dieulouard.

Deux heures durant, Il dévisa avec les élèves de 5e du Collège Joliot Curie de Dieulouard autour de son métier et de sa plume. Ces derniers avaient produit pour l'occasion un livre d’or, accompagné d'un enregistrement sonore de ses textes ; une offrande qui enchanta le poète. Mais ce que Rémi aime par dessus tout, c'est de voir ce que les jeunes ont dans le ventre. S’en est donc suivi un atelier d’écriture où l'auteur leur a notamment proposé de travailler l’acrostiche en associant à chacune des lettres composant leurs prénoms, des mots de choses qu’ils détestaient. De petits exercices littéraires particulièrement ludiques qui ont séduit les collégien(ne)s, parmis lesquels certain(e)s se sont révélés poètes dans l'âme !!!

 

4
5
7
10
remichecchettodieulouard08
remichecchettodieulouard01


Jour 4 : Vendredi 30 mars 2017, du côté de Pagny

Rémi Checchetto est un drôle d'oiseau migrateur qui choisit un coin du CDI tout près du magnolia et se pose sur le dossier d'une chaise pour se mettre l'écoute des ados, répondre à leurs questions, tout d'abord par une boutade, le temps pour lui de trouver une meilleure réponse !
Peut-on résumer l'échange qui s'est produit pendant ces 3 h de bonheur ?

La première heure était favorable à une relative prise de notes, puisque c'était une séance questions-réponses.
Le père de Rémi était mineur du côté de Briey,
          mais sa famille a quitté la Lorraine alors qu'il avait 5 ans.
                        Lui travaille aussi avec sa mine...de crayon !
                                L 'anagramme de son prénom est : Rime !

Son instituteur jouait au ballon avec eux dans la cour de récréation.
Lui-même a eu plusieurs métiers : tout d'abord, il a été reporter-photographe de guerre. Actuellement il est écrivain - poésie et théâtre surtout - et toujours photographe. Il est resté curieux de tout et continue à raconter le monde. Il écrit partout ! Chez lui, dans sa bibliothèque, au café, dans le train, à l'hôtel ou dans sa résidence d'artiste. Il aurait aimé être médecin.

C'est un admirateur de Georges Simenon, mais aussi de Francis Ponge, Marguerite Duras, Cormac McCarthy. Côté photo, son modèle est Joseph Koudelka.

Photographier, écrire, c'est à son sens essayer de saisir ce qui n'arrête pas de bouger,
de fixer ce qui est insaisissable.

Ses photos sont flous, comme sont flous les souvenirs.
Mais la photo ou la poésie ?

Ce sont deux « moyens de transport » différents. La photo, c'est extérieur et l'écriture, c'est intérieur. La poésie est ce qui est le plus proche des mots. Je préfère le noir et blanc à la couleur, et d'ailleurs au départ mes photos sont en couleurs, puis en noir et blanc. La page aussi, elle est en noir et blanc.

Quant à la ponctuation je n'en mets pas car le théâtre c'est la voix c'est le souffle

Le roman, c'est de la couleur, mais la poésie, c'est du noir et blanc.
C'est la PRESENCE A LA FEUILLE.
On peut très bien ne rien faire, s'arrêter, et alors on trouve des trucs en soi-même, ne serait-ce que déplacer un objet dans sa chambre...

MERCI REMI !

 

ppagny1Pendant les deux heures suivantes, à l'aide de quelques consignes très simples,
les élèves se sont prêtés au jeu de l'écriture, et cela a donné des surprises,
comme ce texte de Romain :
                             « DANS LE COIN DE LA MEMOIRE SOMBRE
                             L'AMOUR SERA EPANOUI A COUP DE LUMiERE »
ou celui de Victor :
                              « UN PETIT ENFANT NOIR
                              TRAVAILLE
                              DANS LA POUSSIERE ET L'OBSCURITE »

A la fin de l'intervention, Rémi s'est amusé avec les élèves à faire des tours
de cartes !

 

ppagny2Les élèves sont captivé(e)s !

« A quel âge avez-vous commencé à écrire ?
A 5 ans, comme toi ! »

Extrait de « Lui qui savait par coeur » :

« parfois le soir on s'adosse à l'arbre
et l'on voudrait qu'il soit
notre colonne de vertèbres
et dans les airs et dans les temps »

 

 

ppagny3« Veiller à ne rien empailler
autant le renard que l'arbre
que les gens que la cafetière

Ne pas coincer entre les pages de l'album
ne pas épingler
à peine toucher
apercevoir plutôt que voir
dire la couleur plutôt que la profondeur
laisser le mouvement aller sans y toucher
laisser le labyrinthe derrière soi »

                            Extrait de « Sepia », texte en cours.

 

ppagny4Léa comme vous ne l'avez jamais vue !                                 

« Les langues et les paysages de l'enfance seront convoqués,
comme l'oeil de la mémoire et de l'immédiat.
A partir d'eux une géographie se refera ou se fera,
des images en noir et blanc retrouveront des couleurs,
des paroles éteintes reviendront.
Et d'autres images arriveront, d'autres paroles aussi.
Ainsi les pages de l'ouvrage se tourneront-elles
tandis qu'une page d'un demi-siècle se tournera. »

Rémi Checchetto.

 

ppagny5

 

DIALOGUE SILENCIEUX
              SOUS LE REGARD
BIENVEILLANT
                  DE REMI

 

 

 

 

ppagny6

La Plante-Gribé, mardi 4 avril 2017.
Madame Ringenbach.

Merci à mesdames Noirot et Cantamaglia,
et à madame Maige.

Photos Christine Noirot

 

 

 

 


Jour 5 - Retour à Pont pour une journée toute en poésie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrir les titres de Rémi Checchetto disponible sur notre catalogue

Sépia : le site de Rémi Checchetto