Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min inhumainesNouvelles (Stock, 2017)

25 récits de notre temps. Acerbes et cyniques...

Philippe Claudel, lors de son passage à  l’émission La grande Librairie sur France 5 : « C’est le livre d’un être dérangé, en l’occurrence moi, parce qu’il vit dans un monde en dérangement ».
La quatrième de couverture prévient : « Nous sommes devenus des monstres. On pourrait s’en affliger. Mieux vaut en rire »
21 chapitres. 25 nouvelles ou même chroniques de 4 pages environ où le rire côtoie souvent le malaise, pour caricaturer à l’extrême notre société actuelle. On aime ou on déteste, mais il est certain que ce livre ne laisse pas indifférent. Personnellement, j’ai beaucoup aimé le regard de l’auteur sur les problèmes de notre société, j’y ai vu une dénonciation et une alerte pour nous prévenir de ne pas franchir les limites…

Bourin, Morel, Bonnet sont les personnages récurrents de ces histoires monstrueuses et cyniques. Collègues de « L’Entreprise » amis dans la vie, ils sont de tous les sujets abordés : qu’il s’agisse des travers de notre société, des excès sexuels et économiques, du  racisme,  de la discrimination, du snobisme… Dans cette société, l’Argent est devenu leur Dieu… Ils sont blasés et sont devenus des monstres dépravés, des opportunistes, des négationnistes qui vont au bout de leurs pulsions les plus outrancières.
Un tableau cruel de notre monde qui va plus mal que bien, le tout traité avec un humour noir et grinçant, politiquement incorrect mais pas si loin de la réalité.

Un livre utile pour dénoncer l’inhumanité ambiante et espérer revenir un jour à de vraies valeurs…

Michelle B.

Voir sur le catalogue