Couleurs de l'incendie / Pierre Lemaître - Médiathèques du Bassin de Pont-à-Mousson

Mon compte

Connexion

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min couleursdelincendieUne belle surprise que cette suite au roman "Au revoir là-haut" (Albin Michel 2018)

Nous retrouvons les protagonistes du premier volume avec encore plus d'intensité

Février 1929. Le Tout Paris s'est déplacé pour les obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille Madeleine, l'héritière légitime du banquier reste forte et digne en ce moment de grande tristesse. Elle est attentive aux moindres détails soutenue par Léonce, sa dame de compagnie, et André le précepteur de son jeune fils Paul. Mais ce dernier échappe à la vigilance de tout ce monde et apparait à une fenêtre du second étage de l'immeuble et se jette dans le vide pour se retrouver sur le cercueil de son grand-père.
Il sera sauvé mais ne pourra que se déplacer en fauteuil.

Un autre grand drame dans la vie de Madeleine : celui de trop. Ce qui n'échappe évidemment pas à Gustave Joubert, le fondé de pouvoir de la banque de l'héritière, ainsi qu'à Charles le frère du défunt qui se sent fortement lésé par l'héritage laissé par Marcel Péricourt. Tout le monde va vouloir profiter de la détresse de Madeleine. Mais...

L'intrigue se place en plein entre-deux-guerres : une époque qui a vu naître de nombreux changements aussi bien politiques qu'économiques et où l'Europe a peu à peu changé de visage.
C'est dans ce contexte très particulier qu'une vengeance va se profiler et presque aboutir, par l'intermédiaire d'hommes perfides et corrompus, mais aussi par la renaissance d'une femme rusée trahie par les siens.

C'est avec délice que nous cotoyons des personnages aux caractères si différents et aussi attachants, malgré les diverses rancoeurs des uns envers les autres. Que ce soit les femmes telles que la courageuse Madeleine, la rusée et arriviste Léonce, la truculente gouvernante de Paul ou encore ces hommes imbus de leurs personnes. Ce deuxième volet aussi vif que profond aussi sombre que lumineux se révèle haletant de bout en bout.

L'écriture est riche, les dialogues savoureux.
Très belle lecture en attendant l'ultilme volume.

Corinne M

Voir catalogage

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter