Mon compte

Connexion

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min julesRoman (Albin Michel, 2015)

Une histoire originale sur un thème peu traité...

Zibal est un génie bardé de diplômes et l’inventeur d’un principe de dépollution qui l’aurait rendu millionnaire sans la trahison de son ex-femme. Aujourd’hui il vend des macarons pour Ladurée, à l’aéroport d’Orly. C’est à son stand qu’il va faire la connaissance d’Alice, une jeune et jolie aveugle accompagnée de son chien guide, Jules. Elle est en partance pour Nice où elle doit subir une opération de la cornée qui lui rendra la vue…

Pour Zibal c’est le coup de foudre !!... Il se demande déjà comment faire pour la revoir…

L’opération d’Alice est un succès, pour Jules c’est une catastrophe, il a perdu ses règles et son monde s’écroule, il déprime. On le confie alors à un autre aveugle, mais celui-ci le maltraite…

Jules fugue et s’en va retrouver Zibal… En moins de 24 heures, il lui aura fait perdre son job, son appartement et tous ses repères…

S’en remettant à Jules, Zibal décide de le suivre dans la voie que le chien a décidé pour eux deux…

Un roman sur un thème peu courant qui traite de la cécité et des conditions des chiens de personnes en situation de handicap ainsi que de la relation humain-animal. On y apprend aussi que l’auteur est lui-même investi dans diverses associations et s’est inspiré de détails de sa vie pour écrire Jules qu’il portait en lui depuis plusieurs années…
Très vite, on s’attache à ce chien doté d’une sensibilité, d’une empathie et d’une intelligence particulière. Un personnage à part entière…
Si ce roman poignant, plein de drôlerie, de tendresse et d’amour vous a plu, sachez qu’il a une suite : « Le retour de Jules » un autre petit bonheur de lecture…

Quelques mots sur l’auteur : Didier van Cauwelaert est né à Nice en 1960. Depuis ses débuts, il cumule prix littéraires et succès publics. Il a reçu plusieurs prix parmi lesquels le prix Del Duca en 1982 pour son premier roman, Vingt ans et des poussières, le prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple et le Grand Prix des lecteurs du Livre de Poche pour La Vie interdite en 1999. Les combats de la passion, les mystères de l’identité et l’irruption du fantastique dans le quotidien sont au cœur de son œuvre, toujours marquée par l’humour. Ses romans sont traduits dans le monde entier et font l’objet d’adaptations remarquées au cinéma. [source_Le Livre de Poche]

Michelle B.

Voir sur le catalogue