Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min grandsespritsUne comédie dramatique avec Denis Podalydes, Léa Drucker, Abdoulaye Diallo... (Sombrero films, 2017)

Un docu-fiction édifiant sur un monde éducatif à reconstruire.

François Foucault, la quarantaine, est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV à Paris. Une suite d’événements le force à accepter une mutation d’un an dans un collège de banlieue classé REP+. Il redoute le pire. À juste titre.

Parachuté un professeur agrégé de lettres dans un Réseaux d’Education Prioritaire c’est carrément lui faire exercer un autre métier. L’enseignant, pour  garder le moral, va devoir se former progressivement, laisser ses préjugés dans la salle des profs, donner une chance à chacun, défendre ses élèves des conseils de discipline intempestifs qui excluent, croire en ceux qui refusent le savoir… Au fait, ne veulent-ils rien apprendre ou n’arrive-t-on pas à les intéresser ?

Denis Podalydès est tout simplement formidable dans ce rôle de prof. déconcertant et déconcerté face à son nouveau public ; le rire et l’émotion ne sont jamais loin non plus avec ces ados à l’optimisme communicatif pour lesquels l’école peut être un défouloir, ou une bouée d’air frais face aux tracas de leur vie familiale… 

Beaucoup de réalisme dans ce docu-fiction qui nous montrent les conditions de travail difficiles des professeurs de manière tangible ; c’est bien là, la force du film : le réalisateur a suivi pendant 3 ans, de la 6e à la 4e, les tribulations d’une classe du collège Barbara de Stains (Seine St Denis).

Le monde éducatif, certes, est à repenser afin de construire à nos jeunes un avenir plus humain. Ce film nous donne de l’espoir, c’est déjà beaucoup. Bon retour au collège.

Michèle H. M.

Voir sur le catalogue