Mon compte

Connexion

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min foretlaineRoman (Stock, 2018)

Un roman tout en délicatesse sur la majesté du piano, l’esthétisme de la musique, son rôle de révélateur de l’âme.

« Un parfum de forêt, à l’automne, à la tombée de la nuit. Le vent qui berçait les arbres faisait bruisser les feuilles. Un parfum de forêt, à l’heure précise où le soleil se couche. À ceci près qu’il n’y avait pas la moindre forêt alentour. Devant mes yeux se dressait un grand piano noir. Pas de doute possible : c’était bien un piano, laqué et imposant, au couvercle ouvert. 

À côté se tenait un homme. Il m’adressa un regard furtif, sans un mot, avant d’enfoncer une touche du clavier. De la forêt dissimulée dans les entrailles de l’instrument s’élevèrent une nouvelle fois ces effluves de vent dans les feuilles. La soirée s’assombrit un peu plus.
J’avais dix-sept ans. »

Les personnes sensibles aux accords de la musique se retrouveront dans le jeune héros Tomura, qui grâce au piano se remémore de doux instants passés dans la nature et emplis de poésie.

Le texte, fluide, file comme glissent les notes sur la portée et l’auteur nous emmène dans un voyage à la découverte des « entrailles » du piano. Ce piano, qui vit, pleure, soupire ou rit grâce aux efforts conjoints de l’instrumentiste et de l’accordeur pour en tirer le meilleur afin de dévolier le plus intime de l’être.

C. NOIROT

Voir sur le catalogue

 

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter