Mon compte

Identification OPAC

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

rapfrancaisPlongée dans la poésie urbaine!!

A l'heure où le rap devient le media mainstream par excellence et joue au coude à coude avec le rock, au moment où les rappeurs jouent à guichet fermé dans des stades, il est temps de redonner ces lettres de noblesse à ce style décrié, blâmé mais surtout incompris.

Si Brel ou Renaud étaient nés dans les années 70, on entendrait surement "Amsterdam" ou "Mistral gagnant" sur Skyrock.

Vous retrouverez ici une sélection non représentative du rap dans son ensemble. Il faut prendre cette playlist comme un pied à l'étrier, une façon de s'initier à un courant musical sous-estimé. A l'instar du manga, nous aimons bien en France mettre les choses dans des cases bien définies, en effet à l'instar des mangas qui abordent quantité de sujets, le rap peut parler à tous. Il nous faudrait simplement lui accorder un minimum d’intérêt et enlèver nos œillères.

Le rap est apparu en France il y a plus d'une trentaine d'années par le biais de la culture hip-hop américaine. Au départ, ce mouvement s'est illustré par la dance (le break), le graffiti et la musique (dj'ing, platines). D'un simple phénomène de mode, le mouvement s'est construit peu à peu dans les quartiers puis dans les périphéries jusque dans nos campagnes. Qui peut ignorer ce genre aujourd'hui ? A part quelques dinosaures du rock, le monde médiatique appartient aux rappeurs !

C'est surement une bonne chose pour le rock d'ailleurs, on est jamais meilleurs que lorsque l'on est mis à l'épreuve.

Au fil de cette playlist, vous allez naviguer dans la poésie urbaine d'Oxmo Puccino et de Kacem Wapalek, vous confronter à la street (Lunatic, Guizmo, Paco, Swift Guad). Puis au détour de quelques classiques (IAM, NTM, Ärsenik) et historiques (Kery James, La Rumeur), vous viendrez faire un tour dans le chaudron actuel (PNL, Orelsan).

Bonne écoute!

Oxmo Puccino – "La plume est mon épée, la vérité le châtiment"
Sniper – "Fallait que je te dise que mon bonheur t’es dédié, et tu peux marcher sur mon cœur car mon cœur est à tes pieds."
Booba - "C’est sur le béton qu’on pousse c’est a Fleury qu’on fane"

 

Nicolas L.

OPAC Sélection de notices

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter