Mon compte

Connexion

Mes recherches

A partir d'ici, vous pouvez lancer directement une recherche dans le catalogue

Aide

min papa est en basRoman jeunesse à partir de 10 ans ( Nathan, 2018 )

" Quand la maladie rend la vie plus intense " Olivia est une fillette heureuse de 10 ans qui vit avec ses parents et son chat Cyrano jusqu’au jour où elle remarque que son père n’est plus comme avant.

En effet, il il a du mal à courir, à marcher, à se déplacer et se mouvoir. Le verdict tombe : papa est atteint d’une maladie incurable, dégénérative.

Sans jamais être nommée, cette maladie surnommée avec humour « tartiflette », est dépeinte avec beaucoup de sensibilité et d'humour sans ton larmoyant. A travers le regard d’Olivia, nous suivons le quotidien bouleversé de cette famille qui doit faire face à de multiples changements ( aménagement de l’espace intérieur, dépendance et fin de vie ). Rester complice, profiter de chaque instant malgré la tristesse et la colère. Olivia essaye de faire de chaque jour une fête : organisation d’une soirée crêpe sur le lit médicalisé, dégustation nocturne de macarons… Elle testera même tous les « gadgets » de son papa : du monte escalier au lit médicalisé en passant par la chaise à grande vitesse.

Il se dégage du livre un sentiment d’optimisme et de bonheur malgré un thème difficile et une fin que l’on sait inéluctable. Un livre qui sait rester à hauteur d’enfant par l’utilisation de mots simples et de courts chapitres.

L’auteur s’est inspirée de sa propre expérience, de la maladie de son oncle pour rédiger son roman avec toujours en tête cette phrase du professeur Bernard « quand on ne peut plus ajouter de jours à la vie, il faut ajouter de la vie aux jours ».

Sélection prix Renaudot des benjamins 2019
Recommandation Opalivres 2018

Extraits du livre :

« Et cette maladie, c’est la « Tartiflette », en tous cas, c’est comme ça que son père a décidé d’appeler cette maladie orpheline qui lui est tombée dessus. Une maladie à l’issue fatale qui fait que rien ne sera plus jamais comme avant… Mais la vie continue et l’amour fait le reste. Quand les difficultés à marcher deviennent trop grandes, la Chaise à grande Vitesse fait son apparition dans la maison. Quand les seize marches qui permettent à papa de rejoindre sa chambre chaque soir deviennent impossibles à gravir, un petit coup de pouce du destin permet d’équiper la maison d’un monte escalier. Jusqu’au jour où papa s’installe définitivement en bas avec vue quotidienne sur un jardin immense dont il ne peut plus profiter. Mais il reste les crêpes parties, les tartiflettes dégoulinantes de fromage en plein été, les rires, les foires à tout… et l’amour bien plus fort que les larmes… »

Anne-Sophie C.

Voir sur le catalogue

L’ajout de commentaire n’est pas autorisé, vous devez vous connecter